Alice Cauquil, directrice générale d'édition Disney Hachette Presse (Lagardère Active)

Disney Hachette Presse (Lagardère Active) publie demain le deuxième numéro de son hors-série Coup de Pouce du Journal de Mickey (4,90 euros, codif. 07130). L'occasion de faire le point sur les magazines Disney avec la directrice générale d'édition Alice Cauquil.

 

Vous publiez demain un hors-série du Journal de Mickey. Combien de titres éditez-vous autour de ce personnage ?

Mickey fêtera ses 90 ans en novembre 2018. A cette occasion, nous lançons en avril un nouveau titre pour les 6-8 ans : Mon Premier Journal de Mickey. Il fera le lien entre notre mensuel Mickey Junior qui s'adresse aux 3-6 ans et nos deux titres pour les plus grands que sont le Journal de Mickey (à partir de 7 ans) et Mickey Parade Géant (à partir de 8-9 ans).

Nous publions également en trimestriel Le Best-of du Journal de Mickey et des hors-séries du Mickey Parade Géant (très orientés BD, avec des numéros collectors ou en plusieurs volumes) et du Journal de Mickey.

 

Au-delà du personnage de Mickey, quelles sont vos autres parutions Disney ?

Au total, nous publions 15 titres issus de l'univers et des personnages Disney. Parmi eux, Super Picsou Géant, Disney Girls, ainsi que des titres pour les plus petits tels que La Gade du Roi Lion, Cars, Princesses, Vaïana, La Reine des Neiges...

Tous nos magazines Disney sont destinés au linéaire enfant ou éveil, en fonction des titres, même si le placement peut varier d'un point de vente à l'autre.

 

Comment promouvez-vous ces titres ?

Les mises en avant chez les marchands de presse sont pour nous le meilleur moyen de vendre, comme nous le faisons notamment avec des panières aux mains de Mickey.  Nous les promouvons aussi par les réseaux sociaux, Facebook et Instagram, en nous adressant plutôt aux parents, notamment aux "digital moms" et plus généralement aux parents et aux grands-parents qui ont aimé le titre quand ils étaient enfants et le transmettent aujourd'hui aux leurs. Et en profitent pour continuer à le lire aujourd'hui.