#DemainLaPresse : les Français plébiscitent l'interactivité

Les lecteurs français sont friands de plus d'interactivité entre eux et les médias de la presse écrite. Selon la première étude #DemainLaPresse de l'ACPM, 67 % des interrogés apprécieraient que les lecteurs puissent à l'avenir participer aux conférences de rédaction.

Cette étude, réalisée auprès de 50 000 Français qui se sont volontairement connectés sur le site de #DemainLaPresse, indique aussi que les sondés sont 82 % à vouloir proposer des idées de sujets aux titres qu'ils lisent. Ils sont aussi 70 % à vouloir une presse qui appartiendrait à ses lecteurs, plutôt qu'à de grands groupes de médias.

Les résultats de l'étude prouvent surtout que les Français aiment la presse : 94 % ont l'impression d'apprendre en lisant la presse, 68 % aimeraient que la lecture de la presse quotidienne soit obligatoire jusqu'au lycée et 57 % que la presse constitue une épreuve du baccalauréat.

Ces résultats sont cependant à nuancer : les sondés sont des volontaires qui ont répondu à l'enquête suite aux publicités publiées dans la presse, ils ont donc déjà une certaine proximité avec ce média.