La confiance dans les réseaux sociaux s'érode partout en Europe

Dans son étude pléthorique "Digital News Report", Reuters montre notamment que les consommateurs d'information font désormais de moins en moins confiance aux réseaux sociaux comme source d'information. 

"Il est frappant que, en dehors des Etats-Unis et du Royaume-Uni", l'utilisation des réseaux sociaux pour s'informer s'épuise, expliquent les chercheurs dans cette étude. Dans la plupart des pays, sa croissance s'est arrêté et nous avons observé des déclins significatifs au Portugal (-4 %), en Italie (-5 %), en Australie (-6 %), et au Brésil (-6 %)".

Les Français ne sont quant à eux plus que 38 % à avoir fait usage des réseaux sociaux pour s'informer dans la semaine précédant leur sondage, un chiffre en baisse de deux points sur un ans. Les Espagnols et les Allemands réagissent dans les mêmes proportions, quand l'usage par les Portugais chute de 4 points.

A en croire cette étude, après des années de hausse, l'usage des réseaux sociaux pour s'informer et la confiance dans le contenu véhiculé par ceux-ci pourraient continuer à chuter de manière durable. Une conséquence, notamment, de la mauvaise gestion des publications par les réseaux sociaux qui mettent sur le même niveau sites de référence, sites douteux et sites visiblement complotistes ou adeptes des fausses informations, les désormais bien connues "fake news".