La force de la vente au numéro

Les médias parlent souvent de la vente au numéro de façon négative : les ventes baisseraient, le métier de diffuseur n’aurait plus d’avenir, demain plus personne ne lirait les journaux…

Alors certes, il ne s’agit pas de nier que nous perdons des points de vente et que l’économie de notre réseau n’est plus aussi florissante qu’elle le fut quelques années, voire décennies auparavant. Mais il ne faut pas non plus oublier que les marchands de presse vendent au numéro pour des millions d’exemplaires chaque jour.

En témoignent les chiffres Culture Presse, récemment confirmés par l’ACPM. Pour la presse quotidienne, c’est 1,711 millions d’exemplaires qui sont écoulés par jour et pour les magazines, 2,333 millions ! La presse quotidienne hebdomadaire et la presse du 7e jour n’ont pas à rougir de leur performance avec 433 000 exemplaires à elles deux.

Au total par jour, en comptant tous les quotidiens, les hebdos et les magazines, les marchands de presse vendent 4,478 millions d’exemplaires. Alors, qu’on ne nous enterre pas trop vite !