Le supplément éco du Parisien signé par des étudiants journalistes

Des idées de sujets à la maquette finale, le supplément éco du Parisien du jour a été entièrement pensé et fabriqué par les étudiants en journalisme de l'Institut pratique du journalisme (IPJ) - Paris Dauphine.

Un résultat "dynamique et un vrai vent de fraîcheur qui fait plaisir" selon les mots de Jean-Louis Picot, rédacteur en chef du Parisien Eco. Il a encadré pendant une semaine ces étudiants en master 1 pour produire ce supplément, premier du genre pour Le Parisien.

Ce supplément pas comme les autres dans sa fabrication est-il aussi différent dans ses contenus ? Oui et non selon Jean-Louis Picot. Si les rubriques du supplément éco sont restées les mêmes, le rédacteur en chef voit clairement la patte et la sensibilité de chacun des étudiants dans le choix et le traitement des sujets : invendus des cantines d'entreprises récupérés par les salariés, gestion des relations quand on travaille en famille, homophobie en entreprise, radios internes aux sociétés, cancer et travail, etc.

Le Parisien Eco souhaite s'adresser au plus grand nombre. Cette édition spéciale peut atteindre un public plus large qu'à l'habitude, de par son éclectisme permis par ses jeunes plumes, et dont Jean-Louis Picot se dit "assez fier".