QOA part à la conquête d’un public élargi avec sa nouvelle formule

Le trimestriel QOA fête ses deux ans avec une nouvelle formule. Au-delà du simple changement de maquette, le magazine opère un véritable repositionnement. Fini le voisinage avec GEO, QOA trouve désormais sa place avec Kaisen et We Demain, dans l’espoir d’élargir son public.

Sur la forme, QOA conserve sa pagination (107 pages), ses finitions et son tarif de 6,50 euros. Il passe cependant d’un format 21x28 cm à 20x27cm. « Il y aura aussi beaucoup de changement graphiques, prévient Chiara Milani, rédactrice en chef du titre.  Pour la Une comme pour l’intérieur, nous évoluons vers quelque chose de plus dynamique et jeune. Il y aura aussi davantage de contenus, avec plus d’articles, plus courts. L’objectif est de rendre la lecture plus agréable et plus fluide pour que notre magazine soit celui d’une lecture d’information qui soit aussi une lecture loisir et plaisir ».

Entre Kaisen et Psychologies Magazine

QOA s’adressait jusqu’à maintenant à des personnes ayant un projet de mission de volontariat à l’international. Pour  conserver son lectorat, QOA a mené une enquête fin 2016 sur les réseaux sociaux et auprès de ses abonnés pour identifier les rubriques les plus lues et les plus plébiscitées. La grande partie « Voyager utile » conservera donc le décryptage, l’idée de destination, le retour d’expérience et l’idée de projet à monter à l’international.

Les trois autres grandes parties accueilleront les contenus nouveaux qui illustrent le repositionnement de QOA vers des projets et des questions altruistes plus ancrées dans le quotidien et le local, et vers un public plus jeune. A qui conseiller désormais le nouveau QOA ? « A un public plutôt féminin, même si nous avons 45% de lecteurs masculins, détaille Chiara Milani. Nous nous adressons à des personnes de 20 à 49 ans, plutôt urbaines ou péri-urbaines et actives. QOA est fait pour ceux qui sont à la recherche d’altruisme et de bienveillance, avec des contenus durables. Nous sommes un trimestriel et donc un magazine qu’on lit une première fois et sur lequel on revient ».

Avec son nouveau positionnement aux cotés de Kaisen, Usbek & Rica et We Demain, QOA s’adresse aussi à des lecteurs moins attendus, selon sa rédactrice en chef : «  Nous sommes aussi fait pour le lecteur de Psychologies Magazine, parce qu’il est dans une recherche personnelle qui peut passer par le travail avec les autres et l’envie de s’impliquer. Il est aussi dans une recherche d’informations différentes à laquelle nous pouvons répondre ».