Tempo Santé, nouveau titre de l'équipe de Notre Temps

Le trimestriel Notre Temps Santé (groupe Bayard Presse) laisse aujourd'hui la place à un nouveau bimestriel, toujours façonné par les équipes de Notre Temps. Son nom : Tempo Santé.

"Une partie des lectrices potentielles de Notre Temps Santé, particulièrement les femmes qui entrent dans la cinquantaine, pouvait être freinée par la marque Notre Temps, trop marquée 'séniors' pour elles", explique la rédactrice en chef de Tempo Santé Carole Renucci.

Pour accompagner ce nouveau titre et la conquête d'un lectorat plus large, le magazine a eu recours à une étude qualitative avec un panel de lectrices potentielles. "Elles ont été vraiment séduites par la propostion, se réjouit Carole Renucci. Les retours du panel évoquent un bel objet, vif, tonique et qui correspond mieux aux attentes des femmes que nous voulons atteindre avec ce changement que les titres de santé généralistes".

Fort de ces indications, le bimestriel est tiré pour son premier numéro à 140 000 exemplaires, soit 50 000 de plus que Notre Temps Santé. Le groupe Bayard a donné à Tempo Santé les moyens de ses ambitions, avec un plan de promotion qui passe par des spots télévision, radio (Radio Classique, RTL, France Inter et Europe 1), les réseaux sociaux, de l'affichage, des dispositifs de PLV et des pages d'auto-promotion dans plusieurs titres du groupe Bayard.

Le contenu de Tempo Santé vise large selon sa rédatrice en chef. "Nous insistons sur les conseils de prévention, nous parlons évidemment des soins, détaille-t-elle, mais nous prenons en compte dans nos articles la question des déserts médicaux (auxquels nous consacrons notamment un dossier), celle des moyens limités de certaines de nos lectrices, leur attrait pour les médecines alternatives, leur besoin de conseils pratiques notamment sur le choix d'une mutuelle, etc".