Une gouvernance au complet pour Presstalis

Presstalis est de nouveau dotée d’une gérance, après le départ d’Anne-Marie Couderc, et de Vincent Rey, et un temps d’adaptation au cours duquel Hubert Chicou a assumé la responsabilité de président.

En effet, Michèle Benbunan, anciennement directrice de la branche services et opérations d’Hachette Livre, a été nommée directrice générale, et Bruno Lesouëf, entre autres directeur des affaires publiques pour la presse de Lagardère Active, vient d’être désigné comme président. C’est un nouveau duo qui devra notamment conduire d’importants chantiers pour la messagerie : la transformation du modèle économique du groupe, dans un contexte où un rapport sur la situation financière des deux messageries sera remis aux ministères de la Culture et de l’Economie d’ici la fin de l’année ; mais aussi la modernisation et la rénovation du système d’information.

Je salue Anne-Marie Couderc, et Vincent Rey, qui n’ont pas démérité pour tenter de rétablir une situation économique compliquée au sein du groupe, mais aussi pour la qualité de la relation que nous entretenions. Je tiens à saluer également Hubert Chicou qui a accepté, à la demande de la profession, d’assurer une présidence provisoire, le temps pour la messagerie de reconstruire sa gouvernance.

Enfin, j’accueille avec confiance Michèle Benbunan que je rencontrerai dans les tous prochains jours, et Bruno Lesouëf que nous connaissons bien chez Culture Presse. J’aurais à cœur, avec leur concours, de pouvoir enfin avancer concrètement et rapidement sur toutes les améliorations liées à la distribution que les marchands attendent.

 

Daniel Panetto