Une Journée du jeu récréatif pour la FDJ

La FDJ lance demain le pilote de la « Journée du jeu récréatif FDJ », dédiée à la prévention du jeu des mineurs. Cette dernière se tiendra dans 120 points de vente de Paris et Marseille, en Auvergne, en Picardie, dans le Val-d’Oise et dans le Val-de-Marne. A cette occasion, un dispositif inédit et intitulé « C’est Reglo ! », est mis en place pour sensibiliser davantage les adultes et accompagner les détaillants.

Dans le détail, lors de cette journée, chaque point de vente se mettra aux couleurs de « C’est Reglo », avec un ticket à gratter pédagogique pour impliquer les joueurs (adultes et plus particulièrement parents) dans la lutte contre le jeu des mineurs. Pour accompagner cette opération, des outils de communication ont été développés : PLV suspendues, T-shirt pour les détaillants, totem et animation des écrans en zone de caisse.

Cette journée pilote complète un dispositif global, renforcé en 2017, pour lutter contre le jeu des mineurs. En particulier, la FDJ prévoit de former ou reformer l’ensemble de son réseau physique sur cette question d’ici 2019, avec 8 000 détaillants formés en 2017, près de 11 000 détaillants formés en 2018, et près de 12 000 détaillants formés l’année suivante. Des nouveaux outils d’aide au refus de vente dans le réseau physique ont aussi été mis en place pour les marchands.

Selon une étude OpinionWay commanditée par la FDJ, dix ans après l’entrée en vigueur de l’interdiction de la vente du jeu d’argent et de hasard aux mineurs, cette loi est plutôt connue des Français (84 %) et considérée comme une mesure positive (91 %). Mais les pratiques de jeu en famille perdurent du fait de risques sous-estimées en termes d’addiction et de santé.