« 2020, une année charnière pour la presse magazine ! »

04/06/2020

Le Groupe Reworld Media a souhaité s'adresser aux marchands de journaux. Nous reproduisons ici le message rédigé par Christophe Chantrel, directeur des ventes :

« Fidèles ambassadeurs auprès de nos lecteurs, les marchands de journaux traversent une période éprouvante en raison de la crise de Presstalis. Nous en sommes pleinement conscients. Plus grave encore, depuis le 13 mai, certains d’entre eux ne reçoivent plus ni quotidiens, ni magazines. Cette situation est dramatique, après les deux mois de confinement.

Le groupe Reworld Media pèse de tout son poids auprès des deux messageries, Presstalis et MLP, pour que ses magazines retrouvent le chemin de vos magasins. Il reste à ce jour trois zones non servies. Nous nous mobilisons quotidiennement pour que le contrat de distribution soit respecté.

Reworld Media travaille depuis des semaines, aux côtés de Prisma Media et CMI, pour bâtir une nouvelle organisation de la filière presse pérenne au long court et garantissant enfin une distribution stable et régulière de la presse sur l’ensemble du territoire. Nous déplorons que la solution défendue par la Coopérative de Distribution des Magazines n’ait pas été retenue. Nous en avons pris acte.

Conscient des enjeux et de l’urgence, Reworld Media a donc donné son accord sous conditions, en lien avec Prisma Media et CMI, à sa participation au financement de la réorganisation de la filière, selon le projet de reprise de Presstalis porté par la Coopérative de distribution des quotidiens. Cet accord est conditionné à trois principes :

1. solidarité : TOUS les éditeurs de Presstalis participent au financement,
2. égalité : chacun prend sa part à la réorganisation,
3. liberté : chaque éditeur choisit librement sa messagerie.

Autre enjeu indissociable de ce nouveau départ, le maillage complet d’un réseau de dépositaires de presse forts et indépendants avec pour mission une extension de son périmètre. Les solutions de secours mises en œuvre depuis une semaine doivent être mieux coordonnées entre les deux messageries afin de simplifier la vie des marchands de journaux et ne peuvent durer au-delà de quelques semaines.

Reworld Media est aux côtés des marchands depuis le premier jour du confinement. Nous avons pris le risque de maintenir les services des points de vente ouverts alors même que nous n’avions aucune garantie de recouvrer nos créances chez Presstalis. Notre taux de vente dans votre réseau en atteste, puisqu’il est resté identique aux mois précédents. Nous allons continuer à vous soutenir, non par des paroles, mais en vous livrant des exemplaires.

En dépit de ce premier semestre calamiteux, nous sommes convaincus que 2020 est l’année du renouveau pour la presse magazine ! Les signes encourageants ne manquent pas : la nouvelle loi Bichet qui permettra au marchand de devenir acteur de son linéaire, un regain d’intérêt pour la lecture qui replace le lecteur au cœur des titres, un réseau de dépositaires indépendants et le dynamisme de l’offre de la presse magazine avec plusieurs lancements prévus dans les prochaines semaines !

Sur tous ces sujets, Reworld Media s’impliquera à 100% au second semestre 2020 pour faire revenir du chiffre d’affaires dans chacun de vos magasins. »