3 questions à Aurélya Guerrero, chef de pôle licence héros (Milan Presse) pour le lancement de Hé, Oua-Oua

17/09/2021

Milan Presse déployait ce 15 septembre dans vos linéaires, Hé, Oua-Oua, un nouveau trimestriel dédié à l'éveil, destiné aux enfants de 3 à 6 ans. Aurélya Guerrero, chef du pôle Licences et Héros chez Milan Presse nous détaille ce lancement. 

Quelle était la stratégie du groupe autour de ce lancement ? Etait-ce pour compléter le portefeuille de marques du groupe ? Pour se différencier de la concurrence sur le secteur de l'éveil ?

Le département Licences et Héros cherche des héros pour les incarner dans les magazines, qu'ils soient télévisés ou littéraires. Nous avons d'ailleurs 4 trimestriels Peppa Pig, un hors-série Pyjamasques, ainsi que Les Sisters et le lapin Molang. L'idée, avec le chien Hé, Oua-Oua, c'était de faire vivre ce héros sur papier, qui vient de la BBC et qui est aujourd'hui très présent sur France 4. Ce lancement s'inscrivait dans la continuité de notre activité.

Quelle est la promesse éditoriale du magazine alors ? 

Nous avons créé pour ce magazine (codif. 01681, 4,90 euros), mis en place à 30 000 exemplaires chez 9932 diffuseurs, des activités pour les enfants (colorier, compter, nommer, etc) autour d'une promesse éditoriale : répandre la bonne humeur et créer la réussite chez l'enfant. Ce personnage, au fil des épisodes du dessin animé, gère une grande école, répand la bonne humeur et fait preuve de bienveillance avec ses camarades. Ils doivent d'ailleurs répondre à des défis pour obtenir, petit à petit, des badges de réussite. Dans le magazine, dont la baseline est "Trésors d'activités", le concept est le même: faire en sorte que les activités soient valorisantes. Et qu'à chaque fin de page, l'enfant colle son propre  badge sous forme d'autocollant. Le magazine est donc joyeux, ludique, nourissant et valorisant et promeut des valeurs telles que la solidarité et le travail collectif. Le titre inclut aussi d'autres personnages animaliers de personnalités différentes, répondant à des fonctions miroirs pour que les petits lecteurs et lectrices s'y identifient facilement (timide, joyeux, bavard, maladroit, etc).

J'insiste également sur le fait que chaque page, ou double activité ait trois propositions :chercher, colorier ou compter sur un décor à concevoir, sinon à compléter. Les pages respectent également la motricité des enfants pour qu'ils évoluent en fonction de la difficulté et apprennent à se concentrer. Hé, Oua-Oua propose aussi des points à relier jusqu'à 10 et une signalétique pour que l'enfant puisse réaliser son activité seul ou avec ses parents; des icônes crayon pour colorier, triangle pour coller, etc afin de garder cette interraction parent-enfant. Mais tout en contribuant à l'autonomie des petits.Enfin, nous avons une rubrique autour du yoga, avec dans ce premier numéro, la position du héron pour travailler son équilibre et sa respiration. En revanche, la parution ne proposera pas de plus produit. Limiter le plastique fait partie des préoccupations du groupe. Mais elle inclut plus de 100 stickers ! 

Avez-vous un message ou une recommandation à adresser au réseau marchand ? 

Oui, avec Hé, Oua-Oua tous les enfants ont du talent. C'est un magazine qui renforce la confiance en soi, l'estime de soi. Et qui est à placer dans la rubrique éveil. Nous espérons qu'avec la présence télévisée de ce héros, le magazine touchera un maximum d'enfants. Prochain numéro en janvier avec mise en vente autour du 15 décembre !