3 questions à Pierre-Olivier Bonfillon, Directeur des Editions Prisma

12/06/2019

Le plus célèbre des reporters revient ce mercredi 19 juin dans un mook événément aux Editions Prisma. Une parution imaginée par GEO et les éditions Moulinsart, intitulée «Tintin, c’est l’aventure» (15,99 euros, codif : 06544), qui proposera de manière trimestrielle de revisiter l'univers d'Hergé et découvrir le monde du 21e siècle avec le héros de BD. Pierre-Olivier Bonfillon, directeur des Editions Prisma, nous parle de cette nouvelle collection.

Pourquoi un mook sur Tintin et comment vous est venue cette idée ?

Avoir une maison d'édition dans un groupe de presse permet d'éditer des livres au sein de ce groupe qui publie normalement des magazines. Et avec ce mook, nous sommes bien à la frontière entre livre et magazine, et entre maison d'édition et groupe de presse.
Alors pourquoi Tintin ? Lors du passage à l'an 2000, avec la rédaction de GEO, nous pensions déjà au célèbre héros. Quel reporter est plus emblématique que Tintin ? Et il avait de quoi faire avec toutes les thématiques abordées dans ses BD. Au début des années 2000 justement, un magazine et un livre étaient sortis. Et cela avait été un succès incroyable. Les marchands nous en parlent encore. Et donc 20 ans après nous l'avons finalement fait. Créer un rendez-vous régulier avec Tintin.

A quoi doit-on s'attendre en ouvrant ce mook ?

On se rend compte que ce que racontait Hergé a encore des répercussions aujourd'hui. De nombreux sujets traités dans les BD sont encore d'actualité aujourd'hui. Ce mook en fait, c'est l'aventure au 21e siècle ! Et avec l'angle GEO, c'est à dire avec des clichés des meilleurs photographes et aussi de grandes signatures pour les sujets. Il y aura de nombreuses suprises éditoriales mais aussi des créations, comme par exemple une bande dessinée de Bernard Yslaire. Le but est de revisiter l'univers mais sans le parodier. Au programme nous aurons donc des créations et des archives. Il y aura aussi des planches inédites. C'est une parution faite pour tout le monde, et pas uniquement les "bdphiles".

Comment va se dérouler le lancement ?

Nous avons vraiment travaillé en 50/50 avec Moulinsart. Il a eu souvent des numéros mettant à l'honneur Tintin ces dernières années, mais sortir un magazine régulièrement comme ça, c'est la première fois ! Concernant le tirage, il sera assez conséquent puisque nous prévoyons environ 125 000 exemplaires. Nous avons également des boites/présentoires réutilisables (15,99 euros, codif : 05545) pour les prochains numéros et qui serviront à mettre en avant les mook. Ce dernier bénéfiera d'un large plan promotion : radio, web, affichage et réseaux sociaux.