4 questions à Alice Cauquil et Isabelle Alliaume (Unique Heritage Entertainment) sur la sortie du hors-série de Princesses

09/10/2020

Ce 14 octobre, sortira en linéaires un hors-série du magazine Princesses. Un support s'adressant aux fillettes qui souhaitent s'immerger dans l'univers Disney et dont nous parlent aujourd'hui Alice Cauquil, directrice générale d’édition des magazines Disney et Isabelle Alliaume, responsable retail & réseaux spécialisés au sein du groupe Unique Heritage Entertainment.

Que contient ce nouveau hors-série de Princesses qui couvrira les vacances de la Toussaint ? 

Alice Cauquil : C'est un support qui ne contient pas de plus produit, comparé aux autres supports déjà sortis en points de vente via nos éditions, mais qui a la particularité d'inclure un décor papier spécifique : le château de Cendrillon, pour que les petites lectrices puissent s'identifier aux princesses. Il a une pagination de 44 pages (dont 12 consacrées à des stickers).

Cette sortie va t-elle vous permettre de rééquilibrer les chiffres par rapport à la période post-covid ? Avez-vous des objectifs de vente particuliers ?

Isabelle Alliaume : Ce titre plait beaucoup sur cette jeune tranche d'âge et sa sortie va nous permettre de capitaliser sur la marque. Il est vendu à 25 000 exemplaires environ, et enregistre des pics compris entre 23 000 et 30 000 exemplaires. On sait qu'il est détrôné par le magazine Reine des Neiges mais va permettre aux marchands de générer un achat complémentaire à l'occasion des vacances, ou même des fêtes de fin d'année. Les familles pourront acheter ce hors-série en plus d'un autre titre issu de l'univers des Princesses en linéaire. D'une part en raison de son prix accessible, de l'autre en raison de sa date de sortie (comprenons par là donc, ne pas faire attendre les enfants trop longtemps). Nous avons des taux de vente de 50% et maitrîsons les fournis pour ne pas inonder le réseau. Par ailleurs, la vente au numéro est très forte sur ce titre (en comparaison au faible taux d'abonnement).

La crise sanitaire n'a donc pas eu de conséquences trop importantes sur vos ventes, alors ? 

Isabelle Alliaume : Nous avons eu de la chance car nous avons observé des ventes records pendant le confinement sur la presse enfant et la quasi-totalité des produits du groupe. Le ralentissement s'est plutôt fait sentir lors de la réouverture des magasins lorsque les gens avaient accès à davantage de produits, comme les jeux par exemple. Et puis, les marchands sont restés ouverts pour nous distribuer ! 

D'autres sorties presse sont également prévues cet hiver, n'est-ce pas ? 

Alice Cauquil : Une offre avec le magazine Donald, à venir sur les vacances, oui. Autour des aventures de Double Duck, le " James Bond avec des palmes", ce 14 octobre en points de vente. Il est orienté BD et espionnage sur 348 pages et inclut un poster.  Nous attendons beaucoup de cette parution d'ailleurs, compte tenu du fait qu'elle a atteint les 55 000 exemplaires (VAN) en avril dernier ! Toujours avec du réassort disponible (hs et numéros classiques) bien sûr ! Et puis, les marchands auront bientôt de nouveaux hors-série en magasin: la Reine des Neiges, pour s'adresser aux maternelles (graphisme différent) ainsi que Mickey Junior pour cibler les 7 ans et plus. Enfin, le 21 octobre les enfants retrouveront un hors-série collector de Mickey Parade Géant autour des aventures de Donald et des classiques de la littérature revisités. Il sera facilement repérable grâce à sa finition de couverture et sa dorure scintillante. 

Avez-vous un message pour le réseau marchand ?

Isabelle Alliaume : Nous sommes satisfaits de notre année. Et remercions l'ensemble des marchands mobilisés pendant le confinement. Nous avons continué de paraitre sur la quasi-totalité de ce que nous avions prévu, notamment et entres autres, grâce à des animations réseau. Nous sommes solidaires par rapport à ce qui se passe en ce moment, vis à vis des SAD. C'est grâce aux marchands que nous sommes présents. Et c'est ça qui nous permet aussi de nous réinventer, de garder une modernité dans nos publications. Nous les informons aussi que les tirages sont maîtrisés, dans la volonté du groupe Disney. Que les équipes réfléchissent déjà aux produits de 2021, dans l'actualité de Disney. Et pour finir, que nous aurons des présentoirs en fin d'année pour mettre en avant nos titres (mais pas sur tout le réseau).