Union Presse 446

Union Presse 446

COMMISSION 
SUR LE TIMBRE :
CULTURE PRESSE 
À L'OFFENSIVE

L'INVITÉ
Emmanuel Monnier détaille la stratégie d'Unique Heritage Media

REPORTAGE
À Rueil-Malmaison, dynamisme et pragmatisme

FOCUS DIVERSIFICATION
La vape, une activité en pleine croissance

--aucun--

35 ans et un spécial mode pour Femme Actuelle

Femme Actuelle (Prisma Media) propose dès ce 2 septembre à ses lectrices et à l'occasion de ses 35 ans d’existence dans les points de vente, un numéro spécial consacré à la mode.

Au sommaire de la parution (codif. 01188) vendue 2,30 euros, trois anciennes Miss France sont devenues mannequins d’un jour pour la rédaction, pour dévoiler les tendances de l’hiver aux lectrices : Sylvie Tellier, Linda Hardy et Camille Cerf.

S'aimer les uns les autres avec le quatrième numéro de Têtu

C'est la rentrée aussi pour le magazine Têtu, qui revient ce mercredi avec un quatrième numéro depuis son retour dans les linéaires (6,90 euros, codification 19253). Une publication riche en contenus comme d'habitude, qui "plaide pour une entraide et une bienveillance au moment d'un pic d'agressions homophobes et à l'aube du combat pour la PMA pour toutes".

L’Express cherche une maison de rêve dans son numéro spécial

Demain, L’Express fait paraître dans vos linéaires un numéro spécial consacré à l’immobilier. Au sommaire du magazine vendu au prix de 4,90 euros, un dossier sur l’ « emballement du marché », conçu avec des chiffres exclusifs du secteur et avec l’expertise des notaires de France.

L’occasion pour les lecteurs de se mettre à jour sur les prix des logements dans tout l’Hexagone, d’en savoir davantage sur les taux de crédit au plus bas, tout comme de se documenter sur les dispositifs fiscaux au travers de décryptages de la rédaction.

Près du but

Tout d’abord, je vous souhaite une belle rentrée avec votre Quotidienne ! J’espère que la saison a été fructueuse, et que si certains d’entre vous ont pu prendre des congés, qu’ils en ont bien profité !

Je vous ai quitté fin juillet, en évoquant la discussion de la réforme de la loi Bichet qui devait se tenir quelques jours après.

Les députés ont finalement adopté un projet de loi dont les mesures répondent aux attentes des marchands ; nous pouvons nous en réjouir.

Pages