Union Presse 451

Union Presse 451

DISTRIBUTION DE LA PRESSE : ZONE DE TURBULENCES

L'INVITÉ
Frédérick Cassegrain défend les intérêts de la presse magazine

L'ÉVÉNEMENT
Les marchands en première ligne

REPORTAGE
À Marseille, la vie sans presse

--aucun--

3 Questions à Bertrand Fichou, rédacteur en chef des magazines Youpi et Images Doc

Comme nous vous l'avions annoncé, le magazine Images Doc rafraîchit sa maquette autour d'une nouvelle formule pour le plus grand plaisir des écoliers. Bertrand Fichou, rédacteur en chef des magazines Youpi et Images Doc, au sein du groupe Bayard, nous dévoile tous les changements éditoriaux de la revue. Un nouveau numéro d'ailleurs, en vente depuis le 20 mai sur le réseau.

 

Les animaux en folie avec le tout nouveau magazine Femme Actuelle Jeux Animo

Forte de son succès, la gamme Femme Actuelle Jeux se décline une nouvelle fois en linéaires avec le titre Femme Actuelle Jeux Animo. Une parution bimestrielle consacrée en partie au monde fabuleux de nos amis les bêts, distribuée par les MLP et à retrouver ce jeudi 28 mai en rayons (4,90 euros ; codification : 15902).

Des solutions demandées pour garantir la distribution de la presse

La distribution de la presse reste toujours perturbée, et singulièrement sur les zones qui étaient jusque là servies par une agence de la SAD ou un dépôt soprocom - liquidés judiciairement. Selon nos informations le plan de secours Presstalis aurait débuté, malgré des perturbations, sauf à Marseille et Lyon. Culture Presse a saisi l'Arcep sur ce sujet, et appelle les éditeurs à mettre en place des solutions rapidement.

Le Parisien emmène sous les pavés, dans son hors-série "Histoires de Paris"

Un monde sous nos pieds et sous les immeubles haussmanniens, est-ce possible ? À en croire les pages du nouveau hors-série du Parisien, "Histoires de Paris”, oui ! Le support (Groupe Les Echos-Le Parisien), disponible depuis hier en linéaires, se propose en effet d'offrir un voyage au coeur du Paris souterrain, à ses lecteurs et lectrices passionnés d'Histoire et de patrimoine (5.90 euros, codif. 20174).

Extrêmes urgences

Les marchands n’en peuvent plus ! La situation demeure intenable, alors que nous allons rentrer dans la troisième semaine de troubles. Depuis le 15 mai et la décision de la liquidation des SAD et Soprocom, ce week-end et comme tous les jours, des centaines de confrères ont continué de m’envoyer des messages et de m’appeler moi ou bien sûr les élus et/ou les permanents de Culture Presse, pour nous faire état de leur terrible situation.

Prisma Média affirme sa volonté de préserver l’ensemble de la filière

Prisma Media s'adresse aux marchands de presse au travers de la Quotidienne d'Union Presse. Voici sa communication :

« Nous sommes conscients que beaucoup d’entre vous se trouvent actuellement en grande difficulté en raison de la crise que traverse notre système de distribution et nous souhaitons aujourd’hui vous assurer de tout notre soutien.

Pages