Assortiment : un accord en vue

17/02/2020

Alors que la filière connaît de forts bouleversements en ce moment, Dominique Bernard – que je salue pour son action – quittera ses fonctions le 21 février et sera remplacé par Cédric Dugardin. A noter qu'après la confusion de ces derniers mois, l’arrivée de M. Dugardin a fait consensus, entre les magazines et les quotidiens.

Comme je l’ai rappelé dans mon dernier édito, ici même, il y a des éléments essentiels pour nous, et parmi ces fondamentaux, figurent les droits que nous avons acquis ou qui ont été réaffirmés, au sein de la nouvelle loi Bichet. Je pense notamment à l’assortiment. Celui-ci devra être appliqué, de manière simple, claire, efficace.

Depuis la promulgation de la loi Bichet modernisée, le 18 octobre dernier, un compte à rebours a commencé pour trouver un accord sur l’assortiment. J’ai commencé à travailler, comme le prévoit la loi, avec les organisations professionnelles représentatives, qui sont chargées de négocier entre elles afin de conclure un accord interprofessionnel, portant sur les conditions d’application de l’assortiment et du plafonnement.

Une première réunion (Comité de suivi) sous l’égide de l’Arcep a eu lieu jeudi dernier, j’étais bien sûr présent au nom de Culture Presse et des marchands de presse. Toute la profession était invitée à s’exprimer. J’ai présenté, au nom de la FNPS, du SEPM et du SNDP, une contribution issue d’un travail commun. Nous avons été rejoints par le SPQN et l’Alliance, qui partagent notre vision. De plus, en fin de séance, les syndicats de kiosquiers SNLP et SKLP m’ont fait part du souhait de s’aligner également sur notre proposition.

Les discussions vont évidemment se poursuivre, d’ores et déjà un nouveau comité de suivi est prévu dans un mois à l’Arcep. Nous avons jusqu’au 18 avril pour aboutir à un accord. Celui-ci est en bonne voie, vu le consensus trouvé avec les organisations précitées.