Bilan de la vente au numéro en 2020

15/02/2021

Chère consœur, cher confrère,

L’Observatoire Devlyx / Culture Presse a publié ses chiffres pour l’ensemble de l’année 2020.

Rappelons que cet Observatoire s’appuie sur les remontées quotidiennes des encaissements presse (hors multimédia et presse quotidienne régionale) de près de 4 000 caisses Devlyx. Ces données sont intéressantes à plus d’un titre : elles sont consolidées plus rapidement que celles des messageries ; et elles reflètent à périmètre constant de magasins les ventes réelles de presse, et non pas la mesure des flux servis moins les invendus.

Les encaissements presse des marchands indépendants se sont établis en 2020 à -5,5% par rapport à 2019. Notons qu’à fin juin, l’activité était à -11%, ce qui montre un rattrapage grâce à un très bon second semestre.

Dans le détail, bonne nouvelle, les publications ont augmenté sur l’année de +1,4%, tandis que les encyclopédies ont baissé de -22,8% et les quotidiens nationaux de -16,9%.

Une baisse, certes, mais dans un contexte tellement difficile (crise sanitaire, liquidation des dépôts SAD et Soprocom, puis liquidation de Presstalis) que, paradoxalement, bien des commerces de proximité nous envient. Ayons en tête que le commerce spécialisé enregistre en moyenne une chute de -18% sur l’année (source Procos)… Les marchands de presse ont profité, et c’est tant mieux, de la dérogation d’ouverture négociée et obtenue par Culture Presse, et de la reconnaissance de leur activité comme étant essentielle à la vie de la Nation.

Dans l’incertitude dans laquelle le pays est encore, notre activité sur le premier semestre 2021 sera chahutée. Les chiffres de notre Observatoire pour le mois de janvier montrent une évolution de -6,1% : une baisse à relativiser toutefois en prenant en compte que le mois de janvier 2020 pris pour comparaison était en très forte croissance de +8%.

J’ai bon espoir que notre réseau puisse, à partir de l’été, repartir à la reconquête de l’activité perdue comme nous avons su si bien le faire au second semestre dernier.

Daniel Panetto
Président de Culture Presse