Colin Niel remporte Le Prix des lecteurs Culture Presse / Le Livre de Poche

09/06/2022

Pour sa seconde édition, le Prix des Lecteurs Culture Presse / Le Livre de Poche est décerné à Colin Niel pour son roman Entre fauves. Il succède à l’auteure Anne-Gaëlle Huon, et son roman Les Demoiselles.

Imaginé par Culture Presse et le groupe Hachette Livre, ce prix littéraire est original et sans équivalent dans sa création comme dans son fonctionnement : les 60 membres du jury sont en effet choisis en intégralité par 60 marchands de presse parmi leurs clients-lecteurs passionnés de littérature. C’est le seul prix littéraire qui associe à ce point l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre : maison d’édition, jury de lecteurs, logistique et commerçants.

Daniel Panetto, Président de Culture Presse, souligne que « ce Prix se déploie autour d’une marque populaire, celle du Livre de Poche, à la fois grand public et iconique et qui correspond parfaitement à l’identité de notre réseau de vente ; les marchands de presse sont dotés de leur Prix, et nous comptons transformer cette consécration littéraire en succès des ventes ! ». Et d’ajouter : « je me félicite des effets positifs de ce Prix pour les marchands de presse, leur image et la promotion du livre dans l’univers des produits culturels de proximité qui est le nôtre ».

Remis le 9 juin en présence de l’auteur, le Prix des Lecteurs Culture Presse / Le Livre de Poche récompense un indéniable talent littéraire qui a su recueillir une large partie des suffrages du jury. La commercialisation du roman récompensé débute à partir du 14 juin dans le réseau des marchands de presse.

L’intrigue d’Entre Fauves suit Martin, garde au parc national des Pyrénées. Alors qu’il tente de protéger les ours de la région, il apprend que l’on n’a plus trouvé la moindre trace de Cannellito, le seul plantigrade avec un peu de sang pyrénéen qui fréquentait encore ces forêts. Alors, quand sur Internet il voit le cliché d’une jeune femme devant la dépouille d’un lion, arc de chasse en main, il est déterminé à la retrouver et à la livrer en pâture à l’opinion publique. Même si d’elle, il ne connaît qu’un pseudonyme sur les réseaux sociaux. Entre chasse au fauve et chasse à l’homme, vallée d’Aspe dans les Pyrénées enneigées et désert du Kaokoland en Namibie, Colin Niel tisse une intrigue cruelle où aucun chasseur n’est jamais sûr de sa proie.

Concourant aux côtés d’Adrien Borne (Mémoire de soie), Serena Giuliano (Luna), Laurent Petitmangin (Ce qu’il faut de nuit), Julien Sandrel (Vers le soleil) et Sophie Tal Men (Là où le bonheur respire), Colin Niel a reçu son prix ce jeudi 9 juin.