Culture Papier défend les marchands et la presse papier

15/06/2020

L'association Culture Papier, qui milite pour le développement durable du papier et de l'imprimé, a récemment publié un communiqué (à retrouver ici) dans lequel elle somme le « Ministre de la Communication et tous les démocrates de bonne volonté » d'organiser « au plus vite, de nouveaux Etats généraux de la presse »

Culture Papier revient sur la situation délicate de Presstalis et des conséquences dramatiques pour de nombreux points de vente partout sur le territoire. La parole est également donnée à Daniel Panetto, président de Culture Presse, qui insite sur la mission démocratique et culturelle d’intérêt général de ces commerces : « La continuité de la distribution, je le répète, doit absolument être assurée. Outre l’enjeu économique des 22 000 très petites entreprises et des familles qu’elles font vivre, il s’agit là ni plus ni moins que de la garantie d’un service public et de la liberté de la presse, le véhicule de la culture et de la démocratie en proximité dans notre pays ».

« Veut-on une presse digitale consommée individuellement et uniquement détenue par des groupes ou fortunes dont ce n’est qu’une activité économique accessoire mais souvent essentiel pour leur navigation dans les allées du pouvoir ou leur image ? » se questionne l'association. « N’oublions pas, malgré la force du digital, que l’imprimé facilite et encourage le recul, l’attention et l’échange, trois vertus cardinales pour une vie démocratique revivifiée, et pour nous protéger de toutes (les) dictatures des images et des réseaux »