Culture Presse, le SNDP et Presstalis joignent leurs forces pour la vente de masques au public

15/05/2020

À l’initiative de Culture Presse, le Syndicat national des dépositaires de presse (SNDP) et Presstalis se sont joints à l’organisation professionnelle pour permettre la vente au public de masques en tissu réutilisables chez les marchands de presse indépendants. Sous l’égide d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État en charge du commerce, et avec la collaboration des services du ministère de l’Économie et des Finances, il a donc été construit pour les marchands, une opération qui combine approvisionnement efficace, marge et opération de solidarité en direction des soignants.

 

Une première commande d’un million de masques a été passée auprès de la marque Chantelle, qui fabrique en France de masques de qualité, agréés par la DGA et l’Afnor, que les marchands de presse indépendants devraient recevoir prochainement. Dans le détail, ces masques sont conditionnés en packs de 5 et la commande sera livrée avant fin mai (semaines 22 et 23, en deux vagues).

 

Aussi, afin de garantir l'approvisionnement, il est proposé aux marchands indépendants de recevoir ces premiers masques en flux poussés, sauf avis contraire de leur part auprès de leur dépositaire d’ici le vendredi 22 mai. Attention, ces lots ne pourront être repris en invendus. Si la première livraison s'annonce modeste en quantité, les trois partenaires de l'opération indiquent "être en mesure de répondre à vos attentes, sur la base de commandes de réassort auprès de votre dépositaire, livrées rapidement avec vos livraisons de presse". Seconde phase : l’approvisionnement de 3 millions de masques supplémentaires, au moins, garantis par Chantelle, a été sécurisé d’ici l’été. 

 

À noter que sur chaque pack de 5 masques, vendu au public 24,90 €, la somme de 1 euro sera reversé au nom des marchands de presse au profit d’un fonds de solidarité réservé au personnel hospitalier. Ainsi, à l’opération commerciale, les trois partenaires joindront une opération de solidarité, à laquelle les clients devraient être sensibles. Cette opération sera également accompagnée d'une forte campagne de communication à destination du public, mettant en valeur le réseau. 

 

Concrètement, chaque pack de 5 masques sera facturé à 18,32 € HT au marchand, et sera vendu 24,90 € au public (1 € de solidarité inclus), soit 23,60 € HT – (le taux de TVA : 5,50%). Naturellement sans frais de port et avec un paiement à 30 jours. La marge sur chaque pack est donc de 5,30 €.

 

"Nous sommes heureux, alors que vous êtes en première ligne depuis le début de la crise sanitaire, majoritairement ouverts et mobilisés au service de la Culture et de la presse, que vous puissiez rendre ce nouveau service à votre clientèle et que vous vous associez à une opération de solidarité, tout en réalisant une marge raisonnable", concluent les trois partenaires.