Droits voisins

01/04/2019

La semaine dernière, le Parlement européen a validé définitivement la réforme du droit d’auteur. En quoi sommes-nous concernés me direz-vous ? Indirectement, cette réforme au niveau européen nous impacte ; rassurez-vous, il s’agit d’une bonne nouvelle pour la presse.

La mesure phare de ce texte, qui concerne le périmètre de l’internet, est la création d’un « droit voisin » pour les éditeurs de presse. Il vise à les doter du droit d’autoriser la reproduction de leurs contenus, mais surtout, de se faire rémunérer par les plateformes les utilisant. Et par plateformes, nous entendons bien les fameux GAFAM. Ils tirent profit de ces contenus par la publicité ou la récolte de données, via les articles online par exemple ; et sans aucun investissement.

Désormais, les ayant droit seront rémunérés pour leurs contenus, par ces plateformes. Je me réjouis de cette nouvelle pour les éditeurs, qui se sont battus longuement pour que ce droit soit enfin instauré. Le texte contribuera à rétablir l’équilibre, et à une meilleure et plus juste santé financière des éditeurs. Et tout ce qui contribue à consolider économiquement le modèle des éditeurs leur offre, corrélativement, toujours plus de possibilités d’investir sur notre réseau.