France Messagerie formalise sa demande d'agrément à l'Arcep

21/05/2021

Créée le 1er juillet 2020 à la suite de Presstalis, la messagerie France Messagerie a officielement transmis à l’Arcep son dossier de demande d’agrément définitif. Un agrément nécessaire pour toute société amenée à distribuer la presse vendue au numéro, et qui avait été accordé de façon provisoire à la création de la société et renouvelé par deux fois.

Dans un communiqué, la messagerie assure que le dossier transmis tient compte des exigences du cahier des charges des sociétés agréées de distribution de presse (SADP) publié le 13 avril dernier. Un dossier qui intègre les dispositions permettant de garantir la continuité temporelle des activités de SADP et plus particulièrement de la distribution de la presse sur le territoire national. Mais aussi les dispositions mis en place pour gagner la confiance des éditeurs.

Parmi lesquelles : les barèmes compétitifs et transparents, qui permettent aux éditeurs une meilleure prévisibilité ; la fiducie, qui garantit les flux financiers des éditeurs ; les prestations complémentaires commerciales, informatiques et logistiques proposées à tous ses éditeurs clients.

Dans le même communiqué, France Messagerie a indiqué avoir présenté dans le même temps à l’ARCEP ses résultats financiers pour le 1er trimestre 2021. « Avec un résultat net à l’équilibre sur les trois premiers mois de l’année, France Messagerie confirme le plan d’affaires présenté lors de sa création » est-il précisé.