Historia joue à se faire peur

19/09/2019

C'est une période sombre de l'Histoire française qu'analyse le magazine Historia (Sophia Publications), dans son nouveau numéro, disponible depuis ce jeudi. La Terreur. Un mot encore tabou qui fait référence aux événements qui ont ensanglanté la capitale et la France entre 1793 et 1794 (5,70 euros, codification : 05067)

Grâce à des extraits du dernier livre d’Évelyne Lever, Paris sous la Terreur montrant leur impact sur le quotidien des Parisiens, la parution révèle les rouages de cette période. La ville est ensanglantée par les exécutions qui redoublent alors que une partie de la population continue de vivre normalement et de s’amuser. Un pan de l'Histoire, analysé par des spécialistes, marqué par « un régime d’exception qui dégénère en foyers de guerre civile dans certains départements ».

À lire également dans ce numéro, le guide "Culture", la rubrique "Voyage", avec un focus sur Xanthe, sur la côte sud de l’actuelle Turquie et un article de l’historien Philippe Chassaigne, spécialiste de l’histoire de la Grande-Bretagne sur la force de la tradition insulaire britannique, à l'heure du Brexit. Comme d'habitude, l'historien Franck Ferrand revient sur un fait marquant. Ce mois-ci : « 1534. François Ier dit non à la réforme ».