L'Humanité dans l'intimité de Jean Ferrat avec un hors-série émouvant

05/03/2020

Dix ans après sa mort, en mars 2010, L'Humanité plonge une dernière fois dans l'intimité de Jean Ferrat, dans un nouveau hors-série événement (8,90 euros, codification 01644). Une superbe invitation à découvrir ce que fut la vie du chanteur, ses combats et ses blessures, ses passions et son travail.

Une véritable biographie qui suit pas à pas son parcours et qui éclaire les lecteurs sur plusieurs moments forts de l'histoire de l'interprète de La Montagne, né Jean Tenenbaum. Notamment la déchirure que furent la déportation et la mort en camp de concentration de son père, mais aussi l’obligation pour l’enfant juif de se cacher des nazis, durant la guerre.

Mais aussi les chansons « déconseillées » ou censurées sous le pouvoir gaulliste et la droite ou encore « l’aventure Aragon », où comment le plus grand poète français trouva en Jean Ferrat celui qui mit en chansons le plus de textes et leur ouvrit l’attention du public populaire.

Le magazine, géré par Boconseil, s'est également entretenu avec Gérard Meys, grand ami et associé du chanteur, pour parler de l'homme derrière les textes et revenir avec lui sur les années de vache enragée dans les cabarets de la rive gauche, les premiers succès et la quête d’indépendance à l’égard du showbiz de Ferrat.