L'Humanité prêt à prendre « un nouveau départ » en 2020

03/01/2020

La période des fêtes n'aura jamais aussi bien porté son nom, à en croire les dernières nouvelles pour le titre L'Humanité. En effet, l'année 2019 s'est terminée de manière positive pour le journal historique français. Placé en redressement judiciaire depuis février, le quotidien s'apprête à prendre « un nouveau départ ».

« Constatant les bons résultats obtenus, le tribunal a déclaré la sortie de L'Humanité de la période d'observation et de redressement entamée le 7 février dernier et a accepté le plan de continuation de la société et de l'ensemble de ses activités » a affirmé Patrick Le Hyaric, directeur du journal, sur son site web. Bien décidé à rebondir, l'un des plus vieux quotidiens nationaux (avec Le Figaro et La Croix) souhaite élargir son audience et sa diffusion, fort d'une actualité qui lui est favorable, entre réforme des retraites, mouvements mondiaux pour la justice sociale et crise climatique... Désormais, « L'Humanité afffronte l'avenir dans des conditions nouvelles ».

Dans le détail, outre le plan d'économies s'élevant à 3,5 millions d'euros, avec suppression d'une quarantaine de postes, le journal avait aussi lancé une grande campagne de dons qui a permis de récolter plus de 4 millions d'euros. Les créanciers privés et publics ayant décidé d'abandonner 75% de leurs créances, il reste encore 25% de dettes, qui devront être payés d'ici fin mars. « Notre trésorerie, même si elle doit être encore confortée, le permet », affirme M. Le Hyaric.