https://unionpresse.fr/sites/default/files/images/advertisement/macif_habillage_1700x1000.jpg
180

La FDJ enregistre 18,9 milliards d'euros de mises en 2021

mer 16/02/2022 - 14:52
FDJ

Ce mercredi, la Française des jeux (FDJ) dévoilait comme chaque année ses résultats annuels. Et les chiffres annoncés sont en forte hausse : 18,9 milliards d'euros de mises, dont 16,8 milliards en points de vente, ont été réalisés en 2021 soit une croissance de 19 % par rapport à 2020 et 11 % par rapport à 2019. Après « deux années spéciales dans leur genre », l’entreprise s’est félicitée de sa « très bonne performance en 2021 ».

Dans le détail, la loterie enregistre une augmentation de 15,7%, s’établissant à 14,7 milliards d’euros. Cette progression résulte à la fois des jeux instantanés et des jeux de tirage. En ce sens, le portefeuille des jeux a été renforcé avec les lancements en point de vente de « La grosse roue » (3 euros) et « A prendre ou à laisser » (5 euros). Les cagnottes historiques du Loto et de l’Euromillions ont aussi joué un rôle dans cette croissance.

De leur côté, les paris sportifs, portés par la marque ParionsSport, atteignent 4,2 milliards d’euros de mises, soit une augmentation de 19,2 %. Ils ont bénéficié du retour à un calendrier « normal » d’évènements par rapport à une activité fortement affectée par la crise sanitaire. En 2022, le groupe souhaite accélérer la croissance et maintenir la dynamique positive en points de vente.

Enfin, l’environnement du groupe FDJ s’est normalisé. A compter du mois de juin 2021, le réseau FDJ, comptant plus de 30 000 points de vente, était ouvert. Après les aléas de la crise sanitaire, il a enregistré un rebond de sa fréquentation. L’entreprise va accélérer le déploiement du service de paiement en points de vente des factures des trésoreries publiques, disponible dans plus de 12 000 points de vente, contre 9 000 à la fin de l’année 2020. Depuis son lancement, le service a enregistré deux millions de transactions. En parallèle, le paiement de proximité pour des grands opérateurs de services (bailleurs sociaux, énergéticiens) sera développé avec un objectif de plus ou moins 5 000 points de vente agréés.

Stéphane Pallez, présidente et directrice générale du groupe FDJ, a tenu à mettre en avant le retour de son entreprise sur sa trajectoire d’avant-crise sur l’ensemble de ses activités. « Les résultats 2021 du groupe sont nettement supérieurs à ceux enregistrés en 2019, grâce à l’accélération du digital et à la croissance dans le réseau de points de vente », a-t-elle ainsi déclaré.

Concernant ses perspectives d’avenir, la direction s’est montrée confiante avec le lancement d’une stratégie « au service d’une croissance durable et rentable ». La FDJ va « revoir à la hausse les objectifs 2025 communiqués lors de l’introduction en Bourse du groupe » et continuera « d’allier performances financières et engagements extra-financiers au bénéfice de l’ensemble de ses parties prenantes ».