La Française des jeux célèbre le vendredi 13 avec une étude sur la superstition et un nouveau jeu

12/05/2022

À l'occasion du vendredi 13 mai, la Française des Jeux (FDJ) dévoile une étude sur les Français et la superstition. Plus d'un tiers d'entre eux (34%) seraient notamment prêt à tenter leur chance à un jeu d'argent lors d'un vendredi 13, date symbolique synonyme de chance pour un Français sur cinq et pour un gagnant sur trois.

Cet événement calendaire suscite un véritable intérêt pour tenter sa chance à un jeu d’argent. Plus de la moitié des gagnants (57 %) seraient davantage amenés à jouer lors d’un vendredi 13. Pour ce jour spécial, ils participeraient surtout à des jeux de tirage (80 % des Français et 86 % des grands gagnants) mais aussi à des jeux de grattage FDJ (49 % et 57 %).

La superstition est présente à l’esprit d’une part importante de Français et de grands gagnants. En effet, beaucoup d’entre eux se considèrent superstitieux. Ce phénomène s’intensifie chez les moins de 35 ans, qui sont plus de la moitié (51 %) à confirmer ce sentiment.

Pour la première fois de son histoire, FDJ lance « Chance en or », une édition limitée autour de la chance qui sera commercialisée lors de chaque « vendredi 13 ». Pour une mise de 2 euros, ce ticket à gratter permet de remporter jusqu’à 20 000 euros. Il offre une chance sur 3,14 de remporter un lot

Enfin, comme pour chaque vendredi 13, un Super Loto est également proposé par FDJ, avec un jackpot de 13 millions d’euros.