La Revue du Vin de France présente sa nouvelle formule gourmande

18/04/2019

Dès le 24 avril, La Revue du Vin de France (groupe Marie Claire) revient dans les linéaires, avec cette fois-ci, une nouvelle formule proposant des contenus éditoriaux plus étoffés. Comme l’explique Thomas Herson, éditeur délégué de la revue, ce changement intervient dans un moment où les consommateurs (de vin) et donc les lecteurs de la revue, changent leurs habitudes et se tournent vers de nouvelles tendances. « Le monde du vin bouge, notamment autour du bio et dans le food, alors on sentait qu’il fallait initier quelque chose », explique t’-il. Un avis complété par le directeur de la rédaction, Denis Saverot, qui veut via cette revue travailler une « approche plus consumériste ». « Le prix du vin a augmenté, surtout en ce qui concerne les vins très recherchés. Je pense au phénomène de Bordeaux bashing, par exemple. Les lecteurs veulent qu’on les aide à découvrir des jeunes vignerons dans des régions pas forcément connues. L’idée c’est donc d’avoir une dimension de plaisir, de consommation plus accessible et de mettre en avant bien sûr, la civilisation du vin », déclare t’-il. Ainsi, le support qui se veut aujourd’hui « prescripteur du vin, dénicheur de produits » et qui veut « aider à l’achat », a entièrement repensé et « lifté » sa maquette, ajouté des illustrations et créé de nouvelles rubriques.

Dans le détail, ajoute Béatrice Delamotte, rédactrice en chef adjointe du magazine, titre tiré à l’heure actuelle à 60 000 exemplaires et principalement lu par des quinquagénaires, on retrouvera la rubrique « en direct vignoble, qui donnera des scoops, une tribune aux nouveaux contributeurs, une enquête sur le prix du vin, des tests d’applications et une sélection art de vivre qui elle, est restée. Et puis, on aura une partie dédiée aux accords entre plats et vins avec un chef et une recette à réaliser chez soi. Le magazine parlera aussi d’oeno-tourisme en donnant des bonnes adresses. Il y aura aussi des informations sur Cuba pour déguster des cocktails. Un domaine passé à la loupe, rubrique que l’on fait remonter dans les pages ainsi qu’une autre nouveauté : la rubrique nommée « En toute intimité », qui sera un entretien avec une personnalité du monde du vin, pour que celle-ci dévoile ses inspirations.

Enfin, RVF propose des pages sur les enchères, des tests d’accessoires et un cahier de dégustation. On pourra l’apercevoir sur la tranche, avec son bandeau. Le tout, à l’aide d’un réseau de dégustateurs qui parcourent les régions. »

Dans l’ensemble, les numéros auront une pagination dense. « Entre 130 et 260 pages en fonction des sujets », assure Béatrice Delamotte. Les numéros proposeront également et comme à leur habitude le jeu « la bouteille secrète » afin que les lecteurs tentent de remporter des échantillons de bouteilles. Autre changement : le prix de vente, passe de 6,95€ à 7,20€ (codif. 08279).

Notez que si l’équipe ne prévoit pas de plan de promotion particulier sur ce nouveau numéro, ni unes régionales, ni affichage, le magazine qui est aujourd’hui lu par environ 150 000 lecteurs (selon estimations de la rédaction), sera toutefois diffusé sur 400 points de vente partenaires. Cela concernera également la sortie des trois prochains numéros entre le mois de juin et le mois d’aout .Tout particulièrement sur les régions viticoles comme l’Aquitaine puisque seule 15% de la diffusion du titre concerne l’Ile-de-France. 40% des ventes de RVF sont d’ailleurs assurées grâce à l’activité marchande, sur la vente au numéro. Pour assurer la visibilité de RVF, l’équipe prévoit également des couplages. Elle souhaiterait dans le même temps, être d’avantage mise en avant par les marchands. « Notre revue n’est pas résumée à une élite. Ne nous cachez pas dans le fond de rayon ! Nous sommes positionnés entre le linéaire Cuisine et Vin mais justement, nous aimerions sortir de ces linéaires. Cette mise en avant peut être intéressante car elle peut attirer une nouvelle clientèle. C'est à explorer. »

Et puis RVF ne s’arrête pas là. Le titre travaille déjà sur ses prochaines sorties : un hors-série à découvrir en juin, un numéro Millésimés ainsi que celui dédié à la Foire aux vins en septembre ; numéro qui permet chaque année de tripler les ventes du titre. Passionnés, connaisseurs et petits curieux pourront donc, d’ici quelques jours, attiser leur soif de curiosité en la matière, dans vos rayons !