Le Cahier du Livre ouvre la première page d'un nouveau chapitre

26/08/2021

« La lecture est infinie et c’est une source de joie, un plaisir que nous voulons partager pour inciter chacun et chacune à construire sa bibliothèque personnelle ». C'est avec ces douces paroles que les trois créatrices du Cahier des Livres ont présenté cette semaine leur toute nouvelle revue. 

Imaginé par Carine Lorenzoni, Lucie Servin et Jennifer Favorel, Le Cahier des Livres (7,50 euros ; codification : 13479) abordera de façon trimestrielle les univers de la littérature, de la BD, du polar, de la science-fiction, de la poésie, des livres jeunesse, de la  philosophie, des sciences sociales et même des livres pratiques. Le tout, sans hiérarchie. Une parution disponible depuis ce 24 août en points de vente.

« Loin d’un esprit de "critique littéraire", le Cahier des Livres se donne pour objectif de cultiver les liens, relier les livres entre eux, construire des ponts entre les univers » détaille l'équipe à l'origine du projet. Un titre sans publicité et tiré à environ 15 000 exemplaires.

Pour son premier numéro, le magazine daté automne 2021 propose à ses lecteurs un portrait de Lydie Salvayre, qui encourage à « rêver debout », à l'image du titre de son nouveau livre qui est un éloge de Don Quichotte et de Cervantès. Mais aussi une rencontre avec Brigitte Fontaine, qui parle de la force de sa poésie. Ou encore un dossier consacré à Baudelaire, avec un coup de projecteur sur Jeanne Duval, sa muse oubliée.