Le centre-ville, enjeu de commerçant

01/07/2019

Les Français aiment leur centre-ville mais s’inquiètent de le voir péricliter. C’est, dans les grandes lignes, ce qui se dégage d’une enquête CSA, diligentée notamment par l’association « Centre-ville en mouvement », présidée par le député Patrick Vignal, que nous avions reçu au Congrès 2019 de Culture Presse, justement sur le sujet du centre-ville.

En effet, nos concitoyens ont l’impression que leur centre-ville est sur le déclin (à 44%, et jusqu’à 54% au sein des villes de moins de 50 000 habitants). Ce sentiment se creuse à mesure que l'on s'éloigne de Paris et des plus grandes villes.

Mais, les Français montrent en même temps un nouvel engouement pour les centres-villes. Ainsi, 78% des Français interrogés disent se rendre au moins une fois par semaine dans leur centre-ville avec un fort sentiment d'attachement à celui-ci (72%).

Que nous disent tous ces chiffres ? Que le centre-ville va redevenir la tendance de consommation, les consommateurs étant de plus en plus séduits par l’authenticité et la proximité qu’il offre.

En tant que commerces de proximité, nous avons notre rôle à jouer : nous, marchands de presse, jouissons d’une excellente image auprès de nos concitoyens au sein des quartiers, bourgs ou centre-ville où nous sommes implantés. Nous avons à cœur de maintenir cette précieuse image, en nous modernisant, en promouvant la presse toujours, et en nous diversifiant – à l’instar du projet HoppStore, dont a parlé Soazig Le Labourier dans ces lignes la semaine dernière, et qui contribue au développement du rôle de service de proximité qu’attend notre clientèle. Bref, nous sommes prêts à prendre part pleinement à ces nouveaux aménagements du territoire, en tant que commerçants !

Daniel Panetto