Le chiffre d’affaires des jeux d’argent a rebondi en 2021

28/04/2022

L'ère de la crise Covid-19 est loin derrière pour le secteur des jeux d’argent et du hasard. Après une année 2020 marquée par une baisse d’activité significative en raison des restrictions liées à la crise sanitaire, le chiffre d’affaires du secteur des jeux d’argent en France renoue en 2021 avec la croissance, avec un chiffre d’affaires de 10,7 milliards d'euros, soit une hausse de 7% par rapport à 2020, selon un rapport annuel publié par l’Autorité nationale des jeux (ANJ).

"Dans une perspective de plus long terme, le marché des jeux d’argent et de hasard est en augmentation depuis 2017", souligne l’ANJ dans son rapport. Ce rebond du chiffre d’affaires global s’explique notamment par un environnement normalisé pour les opérateurs sous monopoles comme la FDJ et le PMU (réouverture de la quasi-totalité des points de vente et un calendrier sportif et hippique qui retrouve son format habituel). La progression est également nettement portée l’engouement pour le pari sportif en ligne, qui connaît une croissance exceptionnelle (+44%).

Dans le détail, le rapport de l’ANJ révèle la vigueur de l’offre de loterie, dont le produit brut des jeux (PBJ) s’élève à 5,037 milliards d’euros en 2021 (+16%) et qui s’appuie sur un niveau de mises dynamique, particulièrement sur le canal digital (+ 42 % par rapport à 2020). De son côté, l’activité hippique retrouve la croissance, avec un PBJ de 1,554 milliards d’euros (+14% par rapport à 2020). En 2021, le chiffre d’affaires du PMU en point de vente reste toutefois en deçà de son niveau d’avant la crise sanitaire (1,8 milliard d'euros en 2019).