Le Figaro Histoire se penche sur le cas de Néron

28/11/2018

Même 2 000 ans après sa mort, Néron n’en finit pas de défier l’Histoire. De son accession au pouvoir à son suicide en l'an 68, Le Figaro Histoire fait le point sur ce personnage décrié dans un nouveau numéro en vente ce jeudi (8,90 euros, codification 05595).

L'empereur romain fascine et, aujourd'hui encore, il garde cette image tantôt d'assassin, tantôt de poète raté, de persécuteur des Chrétiens et même de tyran mégalomane. Les meilleurs spécialistes décryptent l’évolution de son image au fil des siècles entre vérité et légende. A-t-il incendié Rome ? A-t-il gouverné en tyran ? Etait-il un artiste ou un simple comédien ?

Le bimestriel explore aussi les vestiges de la gigantesque "Domus Aurea" (Maison Dorée), avec la surprenante salle de banquet dont le plafond en forme de voûte céleste tournait sur lui-même, qu’il s’était fait bâtir à Rome. La parution s'attèle enfin à faire revivre, d’Agrippine à Britannicus, les personnages d’un règne haut en couleur.