https://unionpresse.fr/sites/default/files/images/advertisement/Habillage_site_1700_1000.png
230

Le Figaro remonte aux sources de l’impressionnisme

Le Figaro HS

Il y a 150 ans, le 15 avril 1874, la première exposition impressionniste "Affamés d’indépendance ", ouvrait ses portes à 31 artistes parmi lesquels sept seulement sont aujourd’hui universellement renommés.

Plus d’un siècle après cette date-clé, considérée comme le coup d’envoi des avant-gardes, Le Figaro a conçu le hors-série "Paris 1874 : Impressionnisme Soleil Levant" (codification 03657). Vendu 14,90 euros, il retrace l’histoire de cette aventure, surgie dans un monde en pleine mutation, dans laquelle se jetèrent les peintres. L’avènement d’un mouvement artistique qui fut notamment incarné par Edouard Manet, Claude Monet, Auguste Renoir, Edgar Degas, Berthe Morisot, Camille Pissarro, Alfred Sisley, Paul Cézanne.

Un voyage dans le temps et l’espace

En parallèle de l’exposition "Paris 1874, Inventer l’impressionnisme" du musée d’Orsay, qui réunit une large sélection des œuvres révélées au public le 15 avril 1874, et des œuvres académiques exposées quinze jours plus tard au Salon officiel, Le Figaro expose pleinement les caractéristiques et inspirations du courant pictural, dont le point commun est "de s’affranchir des carcans de l’art officiel".

Outre le récit historique, le hors-série propose de retracer l’accueil par la critique de "cette rafale de vent nouveau que fut l’impressionnisme" et son héritier.