Le groupe Aedon se lance dans l’univers de la mode avec Silhouette

21/02/2022

Le groupe Aedon (La Septième Obsession) s’invite dans l’univers de la mode. Après le succès de sa revue cinéma, l’éditeur vire de bord en lançant Silhouette (codification 14817, 6,90 euros), un magazine dédié à la mode et au féminin. Géré par l’agence BoConseil, le premier numéro bénéficiera d’un tirage de 120 000 exemplaires et d’une assiette de distribution de près de 17 000 points de vente.

La parution, « qui a vocation à être gardée et qui propose un temps de réflexion à tous les esthètes », s’articule autour de douze rubriques créatives, comme « Conversation », « Ailleurs », « En coulisses », « Vestiaire fétichiste ». La rédaction propose aux lecteurs et lectrices des sujets transversaux sur la mode. « Raconter des récits humains et sensibles. Transmettre une autre idée du luxe, plus cultivée et plus gracieuse. Célébrer l’orfèvrerie à travers la célébration des métiers d’art », décrit ainsi la rédaction. Tels sont les objectifs de Silhouette.

Au sommaire de ce premier numéro, qui rend hommage au Japon et au Printemps Japonais, un dossier photo réalisé par le photographe japonais Takay, un reportage sur la longue tradition de l’indigo dans un atelier spécialisé, loin de Tokyo, « une balade poétique pour célébrer les connexions naturelles entre le monde du luxe et l’art ». La première couverture a été confiée à l’artiste Pierre Mornet. Chaque trimestre, un artiste imaginera une création originale pour la Une du magazine.

A l’origine de ce projet, on retrouve Thomas Aïdan, fondateur de la Septième Obsession. Désormais auréolé d’une double casquette de directeur des rédactions de Silhouette et de la Septième Obsession, le journaliste voulait « rendre hommage au patrimoine immatériel extraordinaire que représentent les métiers d’art et le savoir-faire dont ils sont l’héritage, tout en célébrant la nouvelle scène de la mode contemporaine, au plus près des créateurs et de la création », décrit l’éditeur.

L’aventure continuera pour Thomas Aïdan et les amoureux de la mode, dès le 19 mai prochain. La revue donne rendez-vous à ses lecteurs dans un numéro estival.