Le magazine Ebdo déjà sur la sellette ?

20/03/2018

Un peu plus de deux mois après son lancement, le magazine Ebdo fait d'ores et déjà face à des incertitudes financières. Les ventes sont moins nombreuses qu’escompté.

Surtout, l’un des principaux investisseurs du magazine s'est retiré du projet. Suite à ce retrait, une augmentation de capital de deux millions d’euros a été annulée. Enfin les crédits bancaires de quatre millions d’euros prévus pour Ebdo n’ont pas été débloqués. Cependant, la parution du magazine n'est pas pour l'instant remise en cause, Laurent Beccaria ayant démenti au Figaro l'annonce de Buzzfeed du dépôt de bilan du journal.

Le jeune magazine Ebdo a été pris également dans une tempête médiatique, sous le feu des critiques de lecteurs et de journalistes, après la publication d'une enquête révélant que le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot avait fait l’objet d’une plainte pour viol en 2008, classée sans suite pour cause de prescription. Ebdo y avait spéculé sur un cas de harcèlement sexuel et porté atteinte au principe de protection des sources.