Le Parisien se balade dans le Paris perdu

28/05/2021

La semaine prochaine, Le Parisien va demander à ses lecteurs de faire preuve d'un peu d'imagination. En effet, ce lundi 31 arrive en linéaires un nouvel hors-série de 116 pages de la collection « Histoires de Paris » (6,20 € ; codification : 03794). La parution, qui sera en vente trois mois, part à la découverte des nombreux monuments de la capitale détruits au fil des années et ceux qui aurait dû exister.

Grâce à des archives de la ville et à des reconstitutions, se dévoile un Paris inédit. L'occasion pour les lecteurs, amoureux de la ville ou simplement curieux, de comprendre comme la ville a profondément changé. Suite aux destructions orchestrées par le Baron Haussmann au XIXème siècle qui ont remodelé les rues parisiennes par exemple. Ou suite aux incendies de la Commune, qui ont brulé le palais des Tuileries et les Halles notamment.

Le magazine permet également de s'aventurer dans une Ville Lumière fictive, celle qui aurait pu exister. Une partie de ce numéro fait place à de l'uchronie (« et si »), pour découvrir des projets délirants mais abandonnés. Le palais du roi de Rome souhaité par Napoléon, le phare des Invalides, les 200 gratte-ciel d’Auguste Perret, les immeubles du plan Voisin de Le Corbusier ou encore les différents plans du Centre Pompidou. Sans oublier, la traditionnelle visite de Lorànt Deutsch, qui explore des édifices menacés à sauver d’urgence grâce à trois balades dans le Paris perdu.

En tout cas, avec des « si », Le Parisien pourrait mettre Paris en bouteille.