Le PMU à l'arrêt, la quasi totalité des 1.250 salariés au chômage partiel

25/03/2020

Les conséquences du coronavirus Covid-19 continuent de se faire ressentir pour les entreprises. Hier, c'est le PMU qui a annoncé mis 95% de ses 1.250 salariés au chômage partiel, la crise sanitaire du coronavirus ayant provoqué « l'arrêt quasi total de son activité », comme le précise l'AFP.

« Compte tenu de la suspension des courses hippiques sur le territoire national depuis le 17 mars et de l'arrêt de la commercialisation des paris hippiques dans l'ensemble de ses points de vente, le PMU a décidé de recourir à un dispositif collectif de mise en activité partielle de ses collaborateurs », est-il écrit dans un comminiqué.

Bien que le PMU se soit diversifié dans les paris sportifs et le poker depuis 2010, le pari hippique représente toujours près de 85% des enjeux, qui s'élevaient à 7,6 milliards d'euros l'an dernier. « Nous mettrons tout en oeuvre pour retrouver notre dynamisme dès que cela sera possible », affirme Cyril Linette, son directeur général, cité par le communiqué.