Le Point Références parle d'amour et plonge dans les grands textes

29/08/2019

Parle-t-on d’amour au 21e siècle comme à l’époque d’Ovide, de Saint Augustin, de Shakespeare ou de Stendhal ? Pour y répondre, le Point Références s'est plongé au coeur des textes qui ont fait date dans l’histoire du sentiment amoureux, dans son dernier numéro, en vente ce jeudi (8,90 euros, codification 13819).

Les plus grands auteurs se sont presque tous risqués à parler d'amour. Platon, Proust, Marivaux ou même Barthes, tous ont succombé à l'envie d’en parler, de l’évoquer, de le chanter… et de l'écrire. Pour le trimestriel, les auteurs contemporains reviennent sur les grands textes de références en la matière. « A l‘époque de Tristan et Iseut comme à celle d’Othello ou de Belle du Seigneur, on a le coup de foudre, ou pas, on jouit du plaisir d’aimer, on en souffre aussi, on est jaloux, on veut dominer », avance le magazine. 

A l’heure des nouvelles technologies et des applications en ligne, le trimestriel s'interroge : « Aime-t-on différemment ? ». Si l'amour peut parfois se trouver dans le pré, une chose est sûre et ce pendant encore au moins huit semaines : l'amour est dans Le Point.