Matthieu Pigasse cède l'essentiel de ses parts du Monde

26/01/2022

Du changement dans l’actionnariat du groupe Le Monde. Ce dernier a annoncé hier la cession par le banquier d'affaires Matthieu Pigasse de la quasi-totalité de sa participation à son associé Xavier Niel, "sans impact" sur le contrôle du groupe. Dans le détail, Matthieu Pigasse voit sa participation dans la société Le Nouveau Monde (LNM) passer de 51 % à 2 %. Xavier Niel en détient désormais 49 %, comme l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky (propriétaire par ailleurs du groupe CMI France). L'opération s'est faite récemment et "en plein accord avec Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky", précise le groupe Le Monde.

Dans le même temps, la société LNM est simultanément devenue "une société en commandite simple", dont Matthieu Pigasse est "l'unique associé et gérant commandité", l'opération n'entraînant "pas de changement de contrôle" de cette société. LNM est l'un des actionnaires de la société Le Monde libre (LML), qui constitue elle-même "l'actionnaire de référence" du groupe Le Monde, dont elle détient 72,5 % du capital, avec pour associés commandités Matthieu Pigasse et Xavier Niel, et dont ni le capital ni le contrôle ne sont modifiés.

 "Xavier Niel s'est par ailleurs engagé à ce que tous les titres de LML qu'il détiendrait, directement ou indirectement, soient apportés au Fonds pour l'Indépendance de la Presse, fonds de dotation créé l'an dernier", rappelle le groupe Le Monde. Le groupe de presse espagnol Prisa détient également 20 % de la société Le Monde libre. Le solde du capital du journal est détenu par le "pôle d'indépendance", qui regroupe notamment les sociétés de personnel et la société des lecteurs du Monde.