Michèle Benbunan rassure les marchands

21/03/2018

Michèle Benbunan, présidente-directrice générale de Presstalis, a présenté aujourd'hui les grands chantiers qui attendent la messagerie devant les participants au Congrès national de Culture Presse. Morceaux choisis.

Sur le métier de marchand : "Vous n'êtes pas forcément les plus gâtés du secteur, mais vous constituez le socle principal du monde de la presse. Vous représentez la proximité, le coeur de la France, comme tous les magasins de proximité."

Sur les besoins de financement de la messagerie et la contribution des éditeurs : "La première décision que j'ai du prendre en arrivant à la présidence a été de prendre aux éditeurs 25 % de leurs recettes. Je suis devenue la personne la plus impopulaire de la filière. (aux marchands) Je n'ai pas pris les vôtres, vous avez de la chance, j'y ai pensé (rires) !"

Sur la réforme de la loi de 1947 sur la distribution de la presse : "Je suis pour l'assouplissement de la loi Bichet en termes d'ouvertures de points de vente et d'assortiment. Si les gens perdent l'habitude d'acheter la presse, vous serez les premiers concernés ; il faut recréer cette habitude. Un chiffre marquant : si chaque Français achetait un magazine en plus par an, le marché ne serait plus en baisse ! C'est donc un acte citoyen. Nous avons actuellement un problème, il faut le résoudre, non pas contre mais avec les marchands."

Sur les réformes à venir : "On ne peut plus continuer à ne pas résoudre des problèmes qui durent depuis des années ! Nous allons proposer des choses qui sont du vrai commerce, repartir de quelque chose de fondamental, gérer tout cela avec vous et avancer. Je pense qu'il ne faut pas attendre pour que certaines choses soient mises en place et pour faire avancer les choses."