Quatre questions à Béatrice Duval, directrice générale du Livre de Poche

09/06/2022

Deuxième édition pour le Prix des Lecteurs Culture Presse / Le Livre de Poche ! Ce dernier a été décerné hier à Colin Niel pour Entre Fauves au siège d'Hachette Livre. Pour l'occasion, Béatrice Duval, Directrice Générale du Livre de Poche, a répondu à nos questions.

Après une première édition remarquée, quelles sont vos attentes pour cette nouvelle session ?

Ce prix est tout jeune, il n’existe que depuis deux ans, dont une année Covid. Nous en attendons beaucoup cette année, car la crise Covid est derrière nous, espérons-le, et les lecteurs sont au rendez-vous dans les magasins. A partir d’une sélection de livres parus au cours de l’année au Livre de Poche, nous proposons aux lecteurs de découvrir de nouveaux auteurs talentueux en les guidant dans leur choix.

Le Prix des Lecteurs désormais remis, comment va s'organiser la commercialisation de l'ouvrage primé chez les marchands de presse ?

Le prix a été remis hier et distingué parmi six titres. Six titres qui ont été choisis avec attention, c'est-à-dire que ce sont à la fois des ouvrages qui ont une grande qualité éditoriale et qui sont signés par des auteurs en devenir. Dès lors, le titre lauréat, Entre Fauves de Colin Niel, va être commercialisé dans tous les magasins de presse avec un bandeau sur lequel sera mentionné le Prix des lecteurs Culture Presse / Livre de Poche. Les points de vente disposeront aussi d’affiches et d’arrêts de pile pour relayer la communication autour du Prix. Il sera ainsi mis en avant chez tous les marchands de presse faisant partie du réseau Culture Presse et désireux de relayer l'opération.

Le prix des lecteurs Culture Presse, qui permet de lier à la fois les marchands de presse et une famille éditoriale, fête sa deuxième édition. Comment s'est déroulée l'organisation de la récompense littéraire ?

Le Prix est décerné à partir d’une sélection de six titres publiés par le Livre de Poche au cours de l’année précédente. Cette sélection, opérée par l’équipe du Livre de Poche et celle de Culture Presse, est soumise à un jury de lecteurs qui se sont portés volontaires auprès de leur magasin de presse, ont lu chacun des ouvrages et ont donc voté pour désigner le meilleur d’entre eux.

Quel recul avez-vous sur la première édition, et notamment sur l'effet levier de vente pour l'ouvrage vainqueur chez les marchands de presse ?

L'année dernière, le Prix des lecteurs Culture Presse / Le Livre de Poche a été remis au livre Les Demoiselles d'Anne-Gaëlle Huon. La cérémonie était un peu particulière étant donné le contexte autour du Covid-19. À la suite de la remise du prix, le livre a été fortement mis en avant dans le réseau Culture Presse. Par ailleurs, l'ouvrage d'Anne-Gaëlle Huon avait été repéré par pas mal de lecteurs et avait reçu d'autres prix. Il a donc très bien fonctionné. Il est difficile d'isoler précisément l'effet du réseau Culture Presse mais le livre a accompli des performances trois fois supérieures au livre précédent. Le prix a permis de faire remarquer un auteur et nous sommes persuadés que mettre en place un bandeau sur le livre, relayer la communication par des affiches en magasins et des arrêts de pile est capital pour inspirer la confiance chez les futurs lecteurs.