RSF dévoile dans son rapport "Ces journaux qui n'arrivent pas" les attaques contre la distribution dans le monde

25/09/2019

Reporters Sans Frontières (RSF), qui milite pour la liberté de l'information de plus de trente ans, a publié en début de semaine un nouveau rapport. Intitulé "Ces journaux qui n'arrivent pas", il cible cette fois-ci les attaques à l'encontre de la distribution de la presse dans le monde et dénonce les censures qui peuvent exister lors de la vente des journaux et des magazines.

« Tant qu'il n'est pas parvenu dans les mains de son lecteur, un journal reste vulnérable - et l'imagination des prédateurs infinie. Achats massifs de journaux, saisies d'édition dans les kiosques et à l'imprimerie, piratage de contenu, taxe douanière rédhibitoire, pénurie de matière première essentielle comme le papier », écrit l'organisation. RSF divise son rapport en trois parties : l'absence de journaux, les problèmes d'acheminement et l'étape de l'impression qui peut-être délicate dans certains pays et sous certains régimes.

La première page de ce rapport est d'ailleurs un graphique, détaillant pour le grand public les étapes du circuit de distribution de la presse. Quant à la dernière, il s'agit de recommandations faites aux Etats afin de garantir une plus grande liberté pour la presse. Ainsi, le rapport préconise de :

- Respecter leurs obligations internationales afférentes à la diffusion d’une presse libre, plurielle et indépendante

- Assurer une prévention efficace contre toute entrave à la diffusion d’une presse libre, indépendante et plurielle

- Renforcer la prévention par une répression rapide et efficace des atteintes à la diffusion de la presse