Tenir bon !

29/10/2020

Chère consœur, cher confrère,

La nouvelle est tombée hier soir : le pays se confine à nouveau, avec des modalités un peu différentes du printemps dernier mais qui vont bouleverser à nouveau notre activité.

Nos commerces de presse, déjà considérés comme indispensables à la vie de la Nation au printemps dernier, le restent évidemment toujours à l’automne... Je suis intervenu auprès du ministère pour m’en assurer, comme je l’avais fait alors. C’est la reconnaissance du rôle que nous jouons dans la vie culturelle et démocratique de notre pays.

Même si la situation est difficile, je tiens à souligner combien il est important que nous puissions avoir la faculté de rester ouverts : beaucoup de commerçants de proximité (fleuristes, commerces de la maroquinerie, de la chaussure, du vêtement, de la librairie, de la restauration…) doivent fermer purement et simplement pour au moins quatre semaines avec les dégâts qu’on imagine... J’ai évidemment une pensée confraternelle et solidaire à leur égard.

Culture Presse a été et reste à vos côtés : vous n’êtes pas seuls ! Plus que jamais je suis à la manœuvre et en relation avec les pouvoirs publics et les acteurs de la filière pour défendre notre réseau et l’aider à surmonter ces nouvelles difficultés par des dispositifs d’aide prolongés et renforcés. Les élus de Culture Presse et nos délégations régionales sont également là pour vous accompagner en proximité et restent mobilisés à vos côtés.

Votre lettre d’information La Quotidienne s’adapte à partir d’aujourd’hui et bouscule ses rubriques pour vous donner chaque jour les informations les plus immédiates et utiles, pas seulement sur votre cœur de métier presse, mais plus largement sur vos préoccupations de commerçant. Restons soudés et tenons bon !