Un nouvel outil pour redynamiser les centres-villes

15/07/2019

Une initiative intéressante et très concrète vient d’être introduite en France, grâce à Francis Palombi, président de la Confédération des Commerçants de France, avec qui nous sommes proches. Je rappelle également que Culture Presse adhère à la Confédération pour contribuer à l’action de défense des petits commerçants.  

Il s’agit des Sociétés coopératives d’intérêt collectif, appliquées au développement territorial. Késako ? La SCIC est une structure qui permet d’associer toute personne physique ou morale de droit privé ou de droit public autour d'un projet commun – dans ce cas concret, sur un bassin commercial donné. Elle est pertinente pour le développement commercial d’un territoire, parce qu'elle permet la mutualisation des moyens et la mise en place d'une structure adaptée fondée sur une gouvernance partagée. C'est une solution nouvelle et globale, inspirée des Sociétés de Développement Commercial du Québec, qui permet la revitalisation des centres-villes.

Cette première SCIC territoriale a été créée à Langogne en Lozère. Espérons que cette belle initiative sera facilitatrice pour la redynamisation des centres-villes, à laquelle les marchands de presse sont, et je le répète souvent ici, très attachés – et même : partie prenante !