Nouvelle formule pour Marie Claire Idées

Lancé en 1991, Marie Claire Idées lance aujourd’hui une nouvelle formule pour mieux s’adapter aux dernières tendances du secteur de la décoration, de la couture, du bricolage… « A son lancement, Marie Claire Idées était un titre précurseur. Depuis, il a évolué par petites touches, mais jamais radicalement », souligne Elisabeth Leurquin, son éditrice.

Dans cette nouvelle mouture, la maquette a été épurée pour mettre en avant la richesse du contenu et la qualité des photographies du magazine, tandis que la couverture est réalisée dans un papier plus épais. Innovation principale, chaque reportage trouve  des explications détaillées dans un cahier désormais détachable, et dont la pagination a été augmentée à 24 pages.

Pour mettre en avant l’importance du support papier, Marie Claire Idées comprend aussi désormais un patron de créateur en taille réelle. L’idée est de pouvoir conserver et collectionner les différents numéros du magazine, et d’en faire un « bel objet », selon son éditrice. Marie Claire Idées reste bimestriel, mais voit son prix augmenter à 5,50 euros (contre 4,90 euros).

La saisonnalité étant forte sur ce type de titres (avec notamment une période stratégique en fin d’année), le groupe Marie Claire soutiendra cette refonte tout au long de l’année. « Idéalement, nous souhaiterions que Marie Claire Idées bénéficie, dans la mesure du possible, d’un double positionnement : à la fois dans la famille des titres de loisirs créatifs, mais aussi dans les magazines féminins de développement personnel, comme Happinez, pour toucher un public plus large », explique Elisabeth Leurquin.

La diffusion France payée du titre s’est stabilisée l’année dernière à 182 323 exemplaires, dont près de 100 000 exemplaires en vente au numéro. Mais elle était de 197 306 exemplaires en 2104, et 206 045 exemplaires un an plus tôt.