Xavier Niel dénonce la "magouille de TVA" de Patrick Drahi

"Patrick Drahi ne s'intéresse pas à la presse. Je pense qu'il accélère sa disparition plutôt que de l'aider". Le directeur de la stratégie de Free et actionnaire du Monde, Xavier Niel, n'a pas mâché ses mots sur le plateau de l'émission Clique Dimanche. Interrogé par le journaliste Mouloud Achour sur la stratégie économique de Patrick Drahi, patron du groupe Altice (SFR Presse, Libération, L'Express, L'Etudiant...), il a affirmé que "rendre la presse gratuite, c’est la détruire".

Xavier Niel a dénoncé une stratégie d'acquisition de médias qui sert essentiellement selon lui de "magouille de TVA" au profit de SFR. "Ça consiste juste à dire : si je mets de la presse dans mon forfait téléphonique, j'ai une TVA réduite, et je gagne 400 millions d'euros, a-t-il regretté. Ça me fait économiser 10 millions, et je fais un bon plan financier".

Le fondateur de Free et dixième fortune de France s'est aussi exprimé sur son rôle en tant qu'actionnaire majoritaire du groupe Le Monde aux côtés de Matthieu Pigasse. Il a expliqué être, lorsqu'un média se crée ou est en difficulté, "ravi de participer économiquement sans jamais cherché à en avoir". 

Dans un contexte de méfiance du public envers des médias de plus en plus contrôlé par quelques milliardaires, il rappelle, amusé, que dans son cas Mediapart et Le Monde (deux médias dont il est actionnaire) publient régulièrement des articles très critiques à son encontre.