America, un an déjà

03/04/2018

America, le mook sur l'Amérique de Donald Trump porté par Eric Fottorino, directeur de l'hebdomadaire Le 1 et François Busnel, animateur de "La Grande Librairie" sur France 5, a un an. Le trimestriel, codifié 04189 et vendu 19 euros, publie aujourd'hui son cinquième numéro. 

"Nous sommes très heureux d'éditer ce titre, qui était un vrai pari il y a un an. Nous avions envie de prendre ce risque et le public nous a suivi, puisque le premier numéro s'est écoulé à 42 000 exemplaires, dont 19 500 dans le réseau presse", rappelle Mahir Guven, directeur exécutif du 1. Surtout, la tendance reste bonne un an après, puisque le numéro deux a été vendu à 30 000 exemplaires, et le numéro 3 à 35 000 exemplaires. "Nous n'avons pas encore les chiffres définitifs mais nous savons que notre quatrième numéro sera encore au-dessus de ces ventes... la tendance est donc à la hausse, et la diffusion se répartit à parité entre le réseau presse et les librairies", souligne Mahir Guven.

Ce dernier salue également l'engagement des marchands pour soutenir les ventes. "Nous avons voulu leur proposer un produit innovant, quelque chose qui se démarque de l'offre actuelle, avec une très forte valeur ajoutée. Pour eux le prix élevé d'America est aussi un atout", indique le dirigeant. Dans ce contexte, l'éditeur soutient systématiquement la sortie des nouveaux numéros d'America par des dispositifs de mise en avant et de promotion dans le réseau presse. America vient également de se voir décerner le prix de l'innovation des Prix Relay du SEPM, et bénéficiera d'une mise en avant en fonction.

Et l'avenir ? "Le plus important, c'est la qualité de ce que produit notre rédaction, et que le public suive", résume Mahir Guven, selon lequel ce cinquième numéro fera figure de "test" : c'est le premier qui n'affiche pas un sujet sur Donald Trump en Une. Mais, d'ores et déjà, le mook a réussi son pari. "On sait que le magazine est désormais pérenne, que ce soit sur le plan économique ou organisationnel", se félicite Mahir Guven. 

De son côté, l'hebdomadaire Le 1 fête ses quatre ans, et peut lui aussi compter sur des résultats encourageants : ses ventes au numéro ont atteint 11 500 exemplaires en moyenne en 2017, en hausse de 1 000 exemplaires environ.