La FDJ réalise 15 milliards d'euros de mise en 2018

18/01/2019

Comme chaque année début janvier, le groupe FDJ communique son bilan de l'année passée. Et les chiffres annoncés sont plutôt bons : 15,8 Milliards d'euros de mises ont été réalisé en 2018 soit une croissance de +4,4% par rapport à 2017. Une hausse dûe notamment aux paris sportifs, dans un contexte d'année de Mondial de football, mais aussi aux jeux Mission du Patrimoine, lancés en septembre dernier.

Dans le détail, les paris sportifs, portés par la marque ParionsSport, ont franchi la barre des 3 milliards d'euros de mises, soit une augmentation de 21%. Une réussite qui s'explique par la Coupe du Monde d'une part, mais aussi par la mise en place de nouvelles offres. En 2019, l'objecif reste le même : renforcer l'offre en point de vente avec quatre nouveaux sports, un LotoFoot plus attractif et des partenariats avec 4 grands clubs de la Ligue 1 mais aussi avec la NBA.

Du côté des jeux de loterie, la FDJ annonce une augmentation de 1.1% à 12,8 milliard d'euros. Une hausse qui résulte en partie du succès des jeux Mission Patrimoine, dont la commercialisation s’achève, avec 187 millions d'euros de mises. Le portefeuille de jeux « entrée de gamme » a aussi été renforcé avec le retour du Morpion (0,50€) et le lancement ou le relancement de plusieurs jeux dont Black Jack (2€) et Maxi Goal ! (3€).

Enfin, le réseau FDJ est quant à lui "quasi-stable", à plus de 30 000 points de vente. Un nouveau mode de rémunération des détaillants, mis en place d’un accord signé début 2018 avec Culture Presse et la Confédération des Buralistes, a renforcé la rémunération nette et l’implication des détaillants. Celle-ci a atteint 785 millions d'euros en 2018, en progression de +5,7% par rapport à 2017.