La Vie présente sa nouvelle formule

04/04/2019

C’est ce jeudi que La Vie (codif. 02863, au prix de 4 €), présente sa nouvelle formule dans vos rayons. Pour proposer une actualité plus claire à ses lecteurs, le magazine qui parle de bienveillance et de religion et qui fait partie du groupe Le Monde, sera désormais organisé autour d’un cahier « Espérance », de 40 pages d’actualité, d’un « guide week-end » ainsi que d’un guide télé et radio, d’un cahier détachable « les Essentiels » et autour de chroniques, accompagnées d’un courrier des lecteurs pour inspirer le débat sur l’actualité.

Le cahier « Espérance » sera l’occasion de mettre en avant une photographie forte de sens, de mettre un coup de projecteur sur une initiative innovante pour faire vivre le christianisme en France mais aussi de faire place à un reportage qui partira à la rencontre de ceux qui veulent « changer le monde ici ou ailleurs ». Aussi, « face à l’émiettement de l’information », explique Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction, via un communiqué, La Vie fait la part belle aux longs formats narratifs pour aborder des thèmes culturels, familiaux, politiques ou internationaux au travers d’enquêtes, d’analyses et de reportages.

Côté « guide week-end », la rédaction consacre du temps aux sujets littéraires, aux sorties cinéma et aux découvertes pour inspirer du plaisir et du temps libre. Le guidé télé et radio lui, a pour objectif de mieux répondre aux usages des lecteurs.  « Les Essentiels » parleront d’un rendez-vous autour d’une double page autour de la vie spirituelle. Quant à la partie « Plus que l’actu », elle sera un « rendez-vous des amis », autrement dit, un terrain d’expression et de réflexion pour tous. Un changement général du support, qui s’accompagne de sujets traités plus en profondeur donc, à commencer par un grand dossier sur « les nouveaux visages du don », abordant aussi bien le projet de start-up solidaires, que l’essor des cagnottes numériques et le phénomène de « giving pledge », le choix de personnes fortunées à reverser un pourcentage de leurs revenus aux plus nécessiteux.

Par ce renouveau éditorial, Jean-Pierre Denis souhaite aussi soutenir le journalisme de solutions : « à l’heure où les lecteurs cherchent un journalisme de solutions, La Vie propose une idée ancienne, inscrite dans sa ligne éditoriale, mais aujourd’hui furieusement moderne : l’espérance », « se donne-t-on vraiment la peine de voir le monde autrement qu’en négatif ? N’est-ce pas aussi le rôle des médias ? », s’interroge t’-il et fait-il aussi savoir dans ce même communiqué.