https://unionpresse.fr/sites/default/files/images/advertisement/Habillage_site_1700_1000.png
230

Paris Match en passe d'appartenir à Bernard Arnault

Bernard Arnault

Paris Match serait sur le point de tourner la page avec son actionnariat actuel pour passer sous la direction de Bernard Arnault. Déjà propriétaire des quotidiens Le Parisien et Les Echos, et actionnaire minoritaire de Lagardère, le président de LVMH a officiellement fait une offre à Vincent Bolloré, propriétaire de Lagardère et président du conseil de surveillance de Vivendi. Après une première offre en 2021 qui concernait aussi le Journal du Dimanche (JDD), Bernard Arnault semble déterminé à mener son entreprise à bien pour racheter Paris Match.

Les deux milliardaires sont donc entrés en négociations exclusives. La vente "prendra sans doute du temps", et devra passer par des discussions avec les syndicats de Paris Match, a indiqué Arnaud Lagardère, président-directeur général du groupe du même nom, lors d'une conférence téléphonique.

Cette annonce survient alors que le pôle médias de Lagardère (Europe 1,Europe 2, RFM, JDD, Paris Match) affiche un recul de son chiffre d'affaires de 9 % en 2023. Elle a créé la surprise, trois mois après la cession de Gala au Groupe Figaro. Vivendi (propriétaire de Prisma Media) avait en effet cédé son magazine people afin de répondre aux exigences de l'UE pour racheter Lagardère, et ainsi conserver Paris Match, titre vendu à près de 450 000 exemplaires chaque semaine en 2023, selon l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM). Pour autant, la vente de Paris Match "était dans les tuyaux depuis quelques semaines ou mois", a affirmé un journaliste de l'hebdomadaire interrogé par l'AFP, évoquant un "pacte de non-agression" conclu entre Bernard Arnault et Vincent Bolloré.